• 06 03 49 38 57

"La Vallée", un jardin d'expérimentation

Il était une fois une petite maison en bois au milieu d’une très grande pâture.

L’aménagement paysager a d’abord concerné les abords immédiats de la maison en jouant sur les expositions.

Le miroir d'eau au sud

Au sud, face aux larges baies vitrées de la maison, une grande terrasse bois permet l’installation d’un espace repas ainsi que d’un espace lounge. A ses pieds, un vaste plateau engazonné se déplie autour d’un miroir d'eau qui reflète le ciel. Une petite terrasse accueille les apéritifs du soir, on peut y contempler le bal des hirondelles et des libellules qui s’abreuvent dans le bassin.

Client  : privé

Date : depuis 2015, toujours en évolution, au fur et à mesure des années...

Mission complète : conception et suivi de chantier

Surface : 7 ha

Budget hors honoraires : 280 000 € TTC

Techniques : terrassement, miroir d'eau, maçonnerie, ferronnerie,  menuiserie, jardin sec, jardin de gravier, patio ombragé, éclairage, murets....

A l’est deux jardins ont été créés

Un jardin du levant, royaume des fleurs, entouré d’une charmille protectrice. S’y côtoient 4 massifs très colorés allant du blanc au rouge vif en passant par le jaune et le rose : le jardin des roses avec de magnifiques rosiers Mutabilis, un petit sous-bois planté de végétaux d’ombre et de trois Prunus Maackii, et, de part et d’autre d’une allée de gravier orangé, deux grands carrés dans lesquels foisonnent en été des hémérocalles pourpre, des crocosmias rouge vif, tempérés par des rosiers blancs et des verveines bleutés.  Au bout de l’allée distribuant ces massifs, des arbustes ferment l’espace en arc de cercle : malus Tai Haku, aubépine Princesse Sturdza, et un très beau spécimen de prunus serrulata, dont l’écorce flamboie au soleil couchant.

 

Donnant sur la chambre des propriétaires, un long jardin de gravier dans lequel poussent des plantes méditerranéennes à feuillage grisé (lavandes, cistes, sauges, teucrium, helichrysum…) accueille un bassin rectangulaire qui rafraichit l’espace en été. Comme un écho à la chambre, une terrasse bois entourée de hautes graminées abrite un lit pour les siestes estivales. Des murs colorés rythment l’espace, trois pyrus salicifolia ombragent le banc de lecture et une haute charmille abrite le jardin des regards.

Le jardin bucolique du studio foisonne !

Une vigne s'enroule paresseusement autour de la pergola et des vivaces volubiles s'étalent au pied de la terrasse en bois et des marches de l'escalier qui donne sur la verte campagne.

Sous la neige, le jardin offre une image onirique qui met en valeur les structures et le dessin des tracés.